◊ no firing ◊ Caroline Schattling Villeval & Paul Paillet ◊ vernissage le samedi 02.10.21
38

ASCOLTARE – QUELLO CHE NON VIENE ASCOLTATO


Maria Iorio & Raphaël Cuomo

ascoltare – quello che non viene ascoltato présente un projet de recherche basé sur des documents historiques et d’archives, accordant une attention particulière aux lacunes qui y résident et proposant une réflexion sur les stratégies politiques d’écriture de l’histoire. Le point de départ est un film amateur en Super 8, Donne emergete!, réalisé par la cinéaste italienne Isabella Bruno en 1975. Cette pellicule négligée pendant des décennies et aujourd’hui irrémédiablement endommagée est prise comme exemple de la trajectoire de ces productions des cinémas mineurs, dont la marginalisation illustre la perte et la dissolution de la mémoire matérielle des mouvements contestataires des années 1970. L’exposition présente le film Undead Voices qui remet en mouvement les images endommagées du film original d’Isabella Bruno et les fait résonner avec des chants féministes italiens, en une opération de réanimation soulignant les pouvoirs des mortes-vivantes et la puissance poétique et subversive du monstrueux. Mettant en scène une sélection de matériaux sonores et textuels, l’exposition génère des moments d’écoute et d’attention ; elle devient un lieu de partage de ces sources, permettant la redécouverte de productions artistiques et culturelles méconnues, un espace propice à la discussion où les généalogies féministes, ainsi que les résonances de ces formes et pratiques historiques dans le présent, peuvent devenir sensibles.
Maria Iorio et Raphaël Cuomo forment un duo d’artistes basé à Genève et à Berlin. Privilégiant une praxis collaborative et de recherche à long terme, leurs projets artistiques retracent différents régimes de mobilité passés et présents et manifestent les histoires entrelacées de ces mouvements de vie et de cultures migrantes. Leurs films récents se concentrent sur les conditions dans lesquelles les récits peuvent émerger et les savoirs de résistance être transmis et traduits ; en remettant en question la hiérarchie entre le sémantique et le vocal, ils déplacent l’attention sur des voix ignorées ou négligées – sur les dimensions esthétiques et politiques de l’écoute. Leur travail intègre une approche curatoriale et revisite le champ élargi des pratiques de l’image en mouvement et des « cinémas mineurs » (amateurs, féministes, décoloniaux). Ils ont présenté leur travail dans le cadre de festivals de films et d’expositions, notamment Cronache di quel tempo (Istituto Svizzero, Palerme) ; The Parliament of Bodies (Documenta 14, Athènes) ; 16e Quadriennale (Rome) ; Chewing the Scenery (54e Biennale de Venise) ; The Maghreb Connection.