MARATHON  ◊  24.06 // 25.06 @ Espace 3353  ◊  28.06 – 30.06 @ BIG  ◊  YEY

MARATHON

 

+++ PROGRAMME DES FESTIVITÉS DE LA SEMAINE +++

**LU 24, 18:00 – 22:00**

finissage de l’exposition FLY-I CATCHER de Valentina Minnig

En février 2019, après plusieurs heures d’observation de chevaux et de zèbres pour comptabiliser le nombre de mouches suceuses de sang bourdonnant autour, s’approchant et atterrissant sur les animaux, un groupe de scientifiques britanniques remarqua que les mouches sont trois fois plus attirées par les chevaux que par les zèbres.

Est-ce dû à leur odeur ? À leur comportement ? se demanda le groupe. Leur vint alors l’idée de revêtir les chevaux avec des costumes de zèbres.

Cet audacieux geste scientifi que démontra la chose suivante : les chevaux habillés en zèbres attirent autant de mouches que les zèbres – c’est-à- dire trois fois moins que les chevaux non-habillés en zèbres, simplement en eux-mêmes: chevaux.

La conclusion ne peut donc être que ce qui suit : les mouches sont rebutées par les motifs des zèbres. « Nous avons observé que les mouches à l’approche de zèbres ne ralentissent pas de manière contrôlée à la fi n de leur trajectoire de vol, alors qu’elles ralentissent régulièrement, et de manière contrôlée, avant d’atterrir sur un cheval » a déclaré un chercheur britannique du groupe. « Ainsi, on pourrait comprendre que le motif du pelage des zèbres diminue leur capacité à contrôler leur vol. Cela peut être dû à l’effet polarisant du noir et blanc, ou à une perte de perspective, engendrée par les rayures ».

https://valentinaminnig.com

________________________________________________________________________

**MA 25, 18:00 – 22:00**

vernissage de l’exposition BACK TO BANANA – un mystérieux écart

Ré-interprétation et appropriation de l’archive Écart, exposition pensée dans le cadre du LabZone Écart organisé par Elisabeth Jobin à la HEAD-Genève. Une proposition des élèves du Work.master Anaïs Bloch, Arnaud Cuerel, Elisabeth Jobin, Roger Gaillard et Vicente Lesser.

________________________________________________________________________

**VE 28 – DI 30**

installation NO BREAK SPACE à la Biennale interstellaire des espace d’art de Genève.

L’Espace 3353 invite la cuisine sauvage de Mathilde Raimond et Louis Danjou à envahir la capsule néo-futuriste d’un fumoir tentaculaire. Des oeufs doucement fumés la journée seront déshabillés et dégustés tous les soirs. Condiments, stickers, casquettes et boissons gazeuses en édition limitée.

https://bigbiennale.ch